Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CM2 Sévigné Narbonne

CM2 Sévigné Narbonne

En route vers la 6 ème !

Publié le par Alexandra Collet
Publié dans : #MAMY WARD
Les actualités du 16 septembre 1954 chez mamy Ward

Voici quelques émissions que Gégé aurait pu voir chez Mamy Ward : traversée de la Manche à la nage, Grand Prix de France de moto-cross, jeux traditionnels écossais, championnat de bûcherons…et Popeye in english!

Voir les commentaires

Publié le par Alexandra Ibanès
Publié dans : #Arts visuels
Versailles au musée - Festival du film historique

Témoignages d'élèves:

Le 25 septembre au musée, nous sommes allés voir des costumes du temps de Louis XIV. Ils étaient très beaux. Il n'y avait pas de bruit, c'était très calme. Nous avons vu de magnifiques costumes car nous allons commencer à étudier Louis XIV à Versailles.

Alicia

Nous avons vu de vieux pots de médicaments, des tableaux et des costumes. Ce qui m'a le plus plu, c'était la tenue de Louis XIV.

Sacha

Les costumes étaient magnifiques. Ce qui m'a marquée, c'est que les gens à l'époque de Louis XIV ne se lavaient qu'une fois par an et habillés en plus.

L'ambiance était super, c'était calme.

Calysta

Nous sommes allés au musée et nous avons vu de magnifiques costumes. Bon, d'accord, je ne me vois pas porter une robe longue, mais...imaginons la maîtresse dans un grand château, habillée avec une de ces robes! Au musée, il n'y avait pas que des costumes de filles, il y avait ceux des garçons, avec des collants!

Djenna

A SAVOIR

Les costumes de la Série de Création Originale de Canal Plus présents en exclusivité à Narbonne du 19 au 30 septembre 2015.


« Versailles » est l’événement de fin d’année de la chaine cryptée. Une exposition présentant une dizaine de costumes sera proposée au musée d’art et d’histoire dans le cadre majestueux du palais des Archevêques. Ce sera l’occasion pour Louis XIV de faire son retour dans la chambre du roi.

Des créations signées Madeline Fontaine, une très grande créatrice de costumes du cinéma Français.

Versailles au musée - Festival du film historique
Versailles au musée - Festival du film historique
Versailles au musée - Festival du film historique
Versailles au musée - Festival du film historique
Versailles au musée - Festival du film historique
Versailles au musée - Festival du film historique

Voir les commentaires

Publié le par Alexandra Ibanès
Publié dans : #Pour faire le dessin d'un poème
Pour faire le dessin d'un poème 1

Une nouvelle rubrique mensuelle cette année: les illustrations de poèmes et de chansons étudiés en classe. Les enfants quand on les autorise à utiliser leurs propres outils et différentes techniques, sont capables de produire de véritables "tableaux".

Ce mois -ci : AUTOMNE DE RENE-GUY CADOU

Odeurs des pluies de mon enfance
Derniers soleils de la saison !
A sept ans comme il faisait bon
Après d'ennuyeuses vacances,
Se retrouver dans sa maison !

La vieille classe de mon père,
Pleine de guêpes écrasées,
Sentait l'encre, le bois, la craie
Et ces merveilleuses poussières
Amassées par tout un été.

Ô temps charmant des brumes douces,
Des gibiers,des longs vols d'oiseaux,
Le vent souffle sous le préau,
Mais je tiens entre paume et pouce
Une rouge pomme à couteau.

Louis

Louis

Lou

Lou

Chiara

Chiara

Ysalis

Ysalis

Voir les commentaires

Publié le par Alexandra Collet
Publié dans : #Arts visuels, #Pour faire le dessin d'un poème
Ernest et Colette en poésie...avançant vers la liberté
Ernest et Colette en poésie...avançant vers la liberté

Les élèves de CM2 ont fait des dessins qui sont exposés au Théâtre de Narbonne durant toute la durée du festival du film de fiction historique et qui ont un rapport avec Les grandes, grandes vacances que nous avons découvert hier . Nous avons vu un très beau film d'animation et nous avons écouté ensuite Delphine Maury la scénariste, accompagnée du réalisateur.

Ne connaissant pas le film avant la projection et bien que la guerre de 39-45 étant au programme, mais en fin d'année (difficile de déplacer vue l'ampleur du sujet) , la maîtresse a choisi de proposer aux enfants LIBERTE le célèbre poème d'Eluard qui a un rapport direct avec le sujet ainsi qu'une citation de Sautreau.

Les enfants ont vraiment exprimé leur joie (!!!) lorsqu'à la fin de la séance, un des organisateurs a ouvert la salle de l'exposition avant la date officielle de l'ouverture du festival, et qu'ils ont découvert plusieurs de leurs dessins. Pour tous, ce fut une matinée très instructive, ludique et émouvante . Les enfants témoigneront ici bientôt.

Liberté est un poème que l'auteur français Paul Éluard a écrit en 1942 comme une ode à la liberté, face à l'occupation de la France par l'Allemagne nazie, en 1940, durant la Seconde Guerre mondiale. Il s'agit en fait d'une longue énumération de tous les lieux, réels ou imaginaires, sur lesquels le narrateur écrit le mot « liberté ».

Liberté

Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J’écris ton nom

Sur tous mes chiffons d’azur
Sur l’étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J’écris ton nom

Sur les champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J’écris ton nom

Sur chaque bouffée d’aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J’écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l’orage
Sur la pluie épaisse et fade
J’écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J’écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées

Sur les places qui débordent
J’écris ton nom

Sur la lampe qui s’allume
Sur la lampe qui s’éteint
Sur mes maisons réunies
J’écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J’écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J’écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J’écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J’écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attentives

Bien au-dessus du silence
J’écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

Paul Eluard, Au rendez-vous allemand, 1945, Les Editions de Minuit

Dessins pour un film (Clap 2)
Dessins pour un film (Clap 2)
Dessins pour un film (Clap 2)
Dessins pour un film (Clap 2)
Dessins pour un film (Clap 2)

Voir les commentaires

Publié le par Alexandra Ibanès
Publié dans : #Arts visuels
Festival du film historique (clap 1)

Mardi, la classe assistera à la séance LES GRANDES,GRANDES VACANCES au théâtre de Narbonne, dans le cadre du festival du film de fiction historique. Ce film d'animation relate l'histoire de deux enfants pendant la seconde guerre mondiale.

Ce sujet fait partie du programme et nous l'étudierons en profondeur en fin d'année scolaire. Pour mieux comprendre le film, l'époque, le contexte, je vous propose d'aller sur ce site à la fois ludique et éducatif.

Les grandes grandes vacances - francetv éducation (cliquer)

education.francetv.fr/epoque.../ce2/jeu/les-grandes-grandes-vacances

Synopsis

En France, la Seconde Guerre mondiale vient d'éclater, en 1939. Ernest, 11 ans et Colette, 6 ans, quittent Paris avec leurs parents, Lucie et Robert, pour aller en Normandie, à Grangeville, chez leurs grands parents, Émilie et René. Hélas, l'école est interdite, en raison de cette guerre. Ernest avait construit une superbe cabane. Robert trouve que c'est stable et solide, tandis que Lucie, met, près de l'entrée, un petit bouquet de coquelicots. Les parents, partent peu après, Robert pour rejoindre les soldats de la France, et Lucie pour se faire soigner en Suisse. Ernest, garde alors le bâton sur lequel est gravé son nom. Mais il trouve que la cabane qu'il se construit était dévasté. Il trouve alors refuge dans une misérable bicoque et forme un groupe peu après: Les Robinsons. Mais le groupe se sépare à cause de l'arrivée des Allemands. Un peu plus tard, on fait sauter tout les ponts de la Seine pour retarder les Allemands. Toute cette histoire transforme en vacances prolongées, qui durent 5 ans, alors que la Seconde Guerre mondiale a duré 6 ans. (source wikipédia)

Festival du film historique (clap 1)
Festival du film historique (clap 1)
Festival du film historique (clap 1)

Voir les commentaires

Publié le par Alexandra Ibanès
Publié dans : #Du côté des sciences, #le cerveau face aux écrans
Le cerveau face aux écrans

Cette année, Lenaïck , la maîtresse E viendra 10 semaines dans la classe. Nous allons faire émerger les idées des élèves sur les fonctions du cerveau face aux écrans.

Au cours de ces séances, les élèves pratiqueront une démarche d'investigation ( savoir observer, questionner, formuler une hypothèse et la valider, argumenter). Ils échangeront, questionneront, justifieront un point de vue avec un langage approprié.

TOUT SAVOIR SUR LE CERVEAU avec C'est pas sorcier:

Voir les commentaires

Publié le par Alexandra Ibanès
Publié dans : #English word of the day
FLOWER POWER
FLOWER POWER

Ice: glace

Ice cream : crème glacée

Team: équipe

Dream team: équipe de rêve

Heavy: lourd

Heavy metal: Métal lourd (MUSIQUE!!!!)

Flower: fleur

Flower power: pouvoir des fleurs (mouvement hippy où le pouvoir des fleurs s'opposait au pouvoir des armes)

Ice cream song !!!

Voir les commentaires

Publié le par Alexandra IBANES
Publié dans : #MAMY WARD
Mamy Ward, Gégé et le salon de l'enfance

Comme c'est mercredi, c'est le temps des loisirs (mais attention de ne pas oublier vos leçons pour demain). Je vous propose, aujourd'hui, un voyage au salon de l'enfance au temps de Gégé afin de découvrir ce qui se passait à votre âge en 1954...Peut-être est-ce lui qui crie de joie dans l'un des manèges?

Ce sujet des Actualités françaises présente une vision du Salon de l'Enfance centrée exclusivement sur les activités ludiques auxquelles participent les enfants. On ne voit ainsi le Salon qu'à travers les yeux de ceux-ci : les images diffusées ne montrent que des jeux et des jouets, et non les autres stands, consacrés par exemple à l'éducation ou à l'alimentation enfantine. Le reportage insiste sur la variété des jeux et des loisirs proposés aux enfants, présentant à la fois des jouets modernes (train électrique, ferry-boat télécommandé, home-trainer) et des jeux traditionnels (mât de cocagne, tir). Il s'emploie donc à illustrer la nouvelle place centrale accordée à l'enfant dans la société française. Les exclamations et rires enfantins donnent de la sorte l'image d'une jeunesse insouciante et riche de promesses pour l'avenir.

Christophe Gracieux

CLIQUER CI-DESSOUS

INA - Jalons - Le Salon de l'Enfance 1954

Voir les commentaires

Publié le par Alexandra Ibanes
Publié dans : #Littérature, #MAMY WARD
L'école autrefois avec Mamy Ward

Repères

Le récit se déroule il y a un demi-siècle, dans les années 1950 à 1960. A cette époque, l'humanité sort tout juste de la deuxième guerre mondiale. Les Soviétiques envoient leur Spoutnick dans l'espace avec la petite chienne Laïka, mais pas encore Youri Gagarine. On n'est pas près de marcher sur la Lune. La Guerre de boutons de Louis Pergaud, n'est pas encore devenu un film. Il y a une école pour les filles, une autre pour les garçons. Le jour de congé scolaire n'est pas le mercredi, mais le jeudi...

Gérard Pussey

Gégé (devenu l'auteur de ce récit) raconte son enfance chez Mamy Ward, cette histoire a vraiment existé! Elle se passe à une époque où la publicité s'appelait la réclame, où les cabinets se trouvaient au fond des cours, avec pour tout papier du journal découpé en morceaux. Une époque sans télé, sans ordinateur, sans ennui.

Gégé raconte Paris en 1950, il rencontre son oncle René Fallet (l'auteur de la soupe aux choux qui est devenu un film célèbre) et l'ami de celui-ci, un inconnu, à l'époque, qui chante dans sa moustache, Georges Brassens.

Gégé apprend, regarde, écoute et devient écrivain.

Pendant cette première période, les élèves vont étudier Mamy Ward en littérature mais pas seulement. Ils iront visiter une exposition sur Narbonne en 1950 à la médiathèque, découvriront cette époque en arts visuels avec un travail sur Doisneau et un film qui s'appelle LE BALLON ROUGE. Comme Gégé a rencontré Brassens à ses débuts, la classe apprendra un de ses premiers succès : L'AUVERGNAT. Les élèves exploiteront un livre qui s'appelle CHERE ECOLE et qui parle d'un autre temps, la maîtresse leur apportera d'ailleurs de vrais manuels scolaires que Gégé aurait pu avoir dans son cartable! Pour agrémenter les récréations, nous découvrirons des jeux "vintage" à travers ce blog. Les élèves feront des enquêtes pour des reportages!

NB: Chaque lundi, nous commençons la journée par le quart d'heure culturel et hier, ce fut la découverte de l'univers de Robert Doisneau qui a si bien photographié l'enfance.

Voir les commentaires

Publié le par Alexandra Ibanes
Publié dans : #Notre vie de classe
Ecrire à l'encre violette, la rentrée...
Ecrire à l'encre violette, la rentrée...

J'ai bien aimé mon retour à l'école, découvrir ma maîtresse et mes camarades et aller à nouveau en récréation avec mes copains que je n'avais pas vus de tout l'été. J'ai bien apprécié ma première journée.

Camille

Rien ne m'a marquée à la rentrée sauf les projets de la maîtresse qui m'ont particulièrement plu (par exemple le jeu de l'oie sur le canal du midi à construire et le livre sonore). J'ai hâte de commencer l'année.

Lou

Cette rentrée m'a vraiment marquée, j'ai très bien été accueillie par tous les CM2 A, surtout Lilou et Lyna qui sont très gentilles avec moi. Je dis merci à tout le monde.

Olivia

Les plus grands du primaire

Le matin de la rentrée des classes cela m'a fait bizarre d'être parmi les plus grands du primaire.. Maintenant c'est à nous de montrer l'exemple aux plus petits.Si tout se passe bien, l'année prochaine je rentrerai en 6ème. Je serai de nouveau chez les plus petits (au collège) . Est-ce pour ça que la maîtresse nous propose autant de projets? Je ne sais pas mais cela me plaît beaucoup.

Clothilde

Revoir mes copains a été un évènement marquant car ça faisait deux mois que je ne les avais pas vus. Pendant les vacances, j'ai beaucoup voyagé mais je m'ennuyais sans eux. C'était très long. Dès le premier jour d'école, Alexandre m'a invité à son anniversaire. J'étais super content.

Louis

J'ai trouvé bizarre d'avoir un nain de jardin dans la classe. C'est bien pour expliquer des choses comme les règles de classe.

Bénédicte

L'évènement marquant de cette rentrée 2015 était, pour moi, la peur de l'inconnu.Je découvrais une nouvelle école avec son univers, de nouvelles têtes, de nouvelles salles, et de nouveaux amis. Je me suis retrouvée perdue au milieu de vous tous. A la récré, j'ai décidé de prendre mon courage à deux mains et je me suis lancée! Quelle belle aventure nous attend!

Isalis

C'est ma dernière année en primaire et je suis motivé pour faire une bonne année scolaire et passer en 6ème.

Fabio

Cette année, c'était ma septième rentrée scolaire à Sévigné et quelque chose m'a marqué. Nous sommes dix garçons pour vingt-trois filles! Je n'avais jamais vu ça. J'étais content de revoir tous mes amis, bref, c'était une bonne rentrée.

Ange

Florence m'a aidée le premier jour pour la cantine et Lou ma voisine est très sympa, Madame Ibanes aussi.

Calysta

La nouvelle maîtresse nous a fait rangé les cahiers dans le casier et elle nous a montré un lutin qui s'appelle Toto. Il ne travaille pas bien à l'école.

Justine

Je me suis levé à 7 heures. J'ai retrouvé mes copains. Ma nouvelle maîtresse a l'air drôle et gentille, il y a de nouvelles surveillantes. Ma sœur est entrée en CM1. La journée est vite passée et ça me fait bizarre de refaire des devoirs.

Corentin

Après ces témoignages, j'ai décidé de vous offrir dans cet article, un film de Rozier qui raconte une rentrée des classes en 1956.

Cette année , nous allons étudié Mamy Ward et l'histoire du protagoniste Gégé, qui a 10 ans, se passe aussi en 1956!

le film raconte une rentrée au temps où le TBI n'existait pas, où certains maîtres mettaient aux élèves paresseux un bonnet d'âne. Un temps sans télévision, sans I-Phone, un temps où les enfants se baignaient dans les rivières en rêvant de faire l'école buissonnière dès le premier jour.

Voir les commentaires

1 2 > >>